Focus – Elie Villette

Amoureux de design, de nature et des corps, c’est muni de son argentique qu’Elie Villette met en scène les hommes qu’il rencontre avec une esthétique bien à lui.

Un voyage inattendu

Lors d’un séjour à Casablanca chez son petit ami de l’époque, Elie crée des mises en scène photographiques qui trompent le temps. Naît alors une vraie originalité esthétique de part l’utilisation, quasi innée d’ornements (accessoires,vêtements,objets, décors) ce qui devient par la suite un élément central de ses compositions. Elie prend ensuite des clichés de garçons rencontrés dans le quartier où il séjourne. 

Après une formation en Histoire de l’Art, il aborde la photographie de façon professionnelle en devenant d’abord assistant puis directeur photographie dans la presse. C’est grâce aux voyages, que l’aventure artistique d’Elie débute.

Capturer l’instant

Elie Villette raconte des histoires à travers des scènes de vie qu’il reconstitue en images, donnant à son travail un caractère cinématographique. Pour raconter ces épisodes, il choisit ses modèles au fil de ses rencontres, une démarche qui rend son travail authentique, jusque dans son choix de ne pas retoucher ses photographies. Il en ressort un réalisme onirique.

Il semble impossible de délier la photographie d’Elie Villette d’un doux murmure érotique. Avec ses accessoires, sa mise en scène, sa photographie soulève des questions autour de la sensualité et de la sexualité. Le désir est ainsi approché de façon légère, toujours assorti avec humour et finesse. Elie aime capturer ce qui l’émeut : les corps érotiques et la nature, le tout accompagné d’une touche subtile d’humour. 

Concernant ses projets

Un nouvel ouvrage édité par Presse Douce (maison d’édition qu’il vient tout juste de créer)  devrait sortir en Janvier 2021. 

« Ce sera un livre un peu kitsch dans la forme, façon carte postale de garçons du Brésil ». 

Il est également présent à la seconde édition du Love My Way au Festival International de mode et photographie à Hyères (à la Villa Noailles) jusqu’à fin Janvier 2021. 

À découvrir …

Léa Johanny